Le 17 avril 2018 : Visite aux Gorges de la Fou et à Céret.

Les gorges de la Fou à Arles sur Tech ont été visitées dans la matinée. Une visite  guidée de Céret a eu lieu dans l’après-midi.

Le rendez-vous fût pris dès  9 heure à Rosas pour un départ en covoiturage.
Arrivée, après une bonne heure de route, pour la visite des « Gorges de la Fou ».Le port du casque y est obligatoire .Surtout il ne faut pas oublier la petite laine et le vêtement
de pluie, bien utiles dans certains endroits.

La visite, assez « tonic », a permis à chacun de découvrir de magnifiques  choses, tout au long du parcours. Nous étions en file-indienne pour franchir l’impressionnante  passerelle ! Environ 1 heure 45 de marche et ensuite le réconfort au bistrot des Gorges, en terrasse pour prendre le repas dans la bonne humeur.

Nous avons repris nos voitures en direction Céret où notre guide Julie nous attendait. Elle nous a fait visiter la  ville. Nous avons découvert l’histoire de Céret.

Pour cette agréable journée nous étions 24.

Nous remercions tous les participants. A bientôt.

Paule et Françoise.

 

Un peu de Géographie :

Le nom de « Gorges de la Fou » vient du torrent qui coule dans un canyon. (« Fou » signifie en  vieux catalan «  précipice » ou  «  ravin, passage étroit. »

les Gorges de la Fou  sont situées dans la vallée la plus au Sud de France. dans  Le Vallespir, en territoire «Sud-Canigou  »,  et constituent un site naturel et un patrimoine remarquable.

Un filet d’eau, qui depuis les temps les plus lointains, a érodé l’énorme masse rocheuse coule sur une profondeur de 200 à 205 mètres.

Actuellement, la saignée verticale dans le rocher dépasse 200 m. Au Roc du Soldat, rive droite, on domine le fond du canyon d’une hauteur de 205 m. La longueur totale du canyon est de 1 739 m. La passerelle métallique permet la visite sur une longueur de 1 500 m. La différence de niveau entre l’entrée et la sortie est de 157 m, ce qui donne une pente générale de l’ordre de 9 %. Ce qui fait l’originalité de ces canyons, c’est leur extrême étroitesse (moins de 1 mètre par endroits). 

Céret compte environ 7 600 habitants.C’est une des  Sous-préfectures des Pyrénées-oriantales.Ses   habitants sont appelés les Cérétanes et les Cérétans.

Connue pour ses cerises , son musée d’art moderne et sa tradition tauromachique, la ville ,dont les premières mentions remontent à l’an 814, fut un lieu de négociation  du traité des Pyrénées.

La ville est située dans le  Vallespir, dans la vallée duTech qui la borde. Elle s’appuie sur le versant nord des Pyrénées, est dominée au sud par le Pic de Garces et Fontfrède . Elle est frontalière de l’Espagne au sud. La Méditerranée est située à 24 km à l’est (vers   Argelès-su- Mer) et le   massif du Canigou à 20 km à l’ouest. Les principales villes environnantes sont Perpignan au nord-est, et  Figueres au sud-est.

La commune est frontalière avec la commune espagnole de Maçanet de Cabrenys  à laquelle il est possible d’accéder en voiture grâce à une piste de huit kilomètres menant au col du Puits de la Neige, vers les Salines. Celle-ci passe à côté du Têton des Salines.

La construction d’un canal d’arrosage  en 1866 permet d’irriguer largement les cultures. L’eau du Tech est détournée en amont de la ville et le canal suit les courbes de niveau. Ainsi, Céret se trouve à la fois en contrebas du point de captation et du canal et peut être irriguée.

Aujourd’hui, l’alimentation en eau potable se fait en pompant dans le Tech en amont de la ville, indépendamment du canal d’arrosage.

J.C.

 

 


Tags: , , , , , , , ,

Un commentaire

  1. briancon geneviève dit :

    très belle journée!les gorges sont magnifiques!merci à Paule et Francoise; geneviève

Publiez un commentaire