Le longe-côte , c’est reparti !

DEPUIS le jeudi 15 juin , et chaque jeudi retrouvez LE LONGE-CÔTE. 

Peut-être aviez-vous connaissance de cette activité pratiquée sur de nombreux rivages français ? Si ce n’est pas le cas, en voici un aperçu :

Le longe-côte est un véritable sport créé, à l’origine, pour renforcer l’entraînement de sportifs de compétition sur les grandes plages du nord de la France. Aujourd’hui appelé aussi randonnée aquatique, il s’adresse à un large public. Il est pratiqué toute l’année par ses adeptes, appelés « longe-côtiers » sur de nombreux rivages français. L’hiver, l’activité nécessite un équipement de protection contre le froid : la combinaison en néoprène.

Le principe : on évolue debout dans l’eau, immergé au moins jusqu’à la taille, ou mieux, jusqu’au diaphragme. On peut s’aider, éventuellement, d’une pagaie pour faire également travailler les bras. Celle-ci permet de garder l’équilibre dans les vagues et fait travailler le haut du corps.

La séance d’entrainement : on peut varier les exercices sur la base de la marche : courir, marcher à reculons, faire des chenilles (le dernier en file indienne prend le devant et ainsi de suite …) de façon à faire varier l’intensité des efforts.

Des effets bénéfiques pour la santé : Travail musculaire, travail respiratoire, amélioration de la circulation sanguine, sur le plan de la santé, le bilan est largement positif, d’autant plus que la résistance de l’eau, conjuguée à l’effort musculaire, amplifie le travail en douceur. Une marche d’une heure dans l’eau  fait brûler plus de calories qu’une marche terrestre  de même effort. Enfin, c’est un sport idéal pour les personnes souffrant des articulations.

On sort de l’eau détendu et enveloppé d’une douce sensation de bien-être.


Tags: , , ,

0 Commentaire(s)



Soyez le premier à publier un commentaire.

Publiez un commentaire