Pétanque : 52 joueurs pour en découdre…

Très belle journée pour les amateurs de pétanque.

Des scores, parfois très serrés qui montraient une égalité des compétences, certains furent surpris de leurs propres dons inconnus jusqu’alors,  mais il y eut de belles différences quand les « pros » ont rencontré les amateurs, les deux doublettes s’amusant de cette différence et jouant avec sérieux et application ! 13 à 1…

Il y eut même des dialogues dignes de film :  «  les deux se regardent… tu la tires ? Oui, si tu le dis !

Paf… Pourquoi tu as tiré la mienne ? Parce que ça me faisait plaisir ! éclats de rire des deux équipes…

Et oui, parfois ce n’est pas la bonne qui s’échappe ! »

Beaucoup de bonne humeur, des femmes aussi performantes que ces messieurs, 52 joueurs venus là dès 8 heures trente pour en découdre, mais surtout pour la convivialité.

Trois parties le matin, décidées par l’organisateur, un joueur des lieux qui passe, ici, toutes ses fins d’après-midi avec les copains de Mas-Fumats. 26 doublettes qui jouent à six boules, trois chacun.

Les terrains furent tracés et cordés la veille, une vraie organisation de pro. Après un bon moment de détente et de rapprochement, les spectateurs et les joueurs se sont restaurés au restaurant local qui touche le site des boulistes. Qui, avec les brochettes et la viande cuite sur l’immense barbecue, qui, au restaurant, à l’intérieur ou bien à l’extérieur selon ses goûts, pour reprendre les deux dernières parties en fin d’après-midi.

Le « club » de la citadelle, des groupes de Roses non définis, les locaux de Mas Fumats, une équipe de deux « semi-pro » qui jouent chaque jour près du Trabuc ( particulièrement redoutables !) et l’équipe de l’Amicale Des Français de Roses étaient tous au rendez-vous.

Le seul petit bémol constaté fût  « un peu de flottement » lors de l’apéritif/déjeuner. Les quatre serveurs du « service restauration » recevaient 60 personnes voulant toutes la même chose au même moment ! Mais , toujours souriant , le patron a su faire face à cette bande d’affamés et de déshydratés.

Les rues voisines, les parkings étaient pleins aux alentours. Beaucoup d’animation et de joie partagée autour de cette passion typiquement méditerranéenne.

J.D.


Tags: , , , , ,

0 Commentaire(s)



Soyez le premier à publier un commentaire.

Publiez un commentaire