CHÂTEAU DE REQUESENS (poème)

requesens 111

CHÂTEAU DE REQUESENS
Une pointe de mystère…

Tel le prédateur perché sur sa colline,
Il nous nargue, nous épie, ses vieilles pierres dominent.

.
A travers la forêt de chênes, nous montons
Pendant des heures : sa visite nous méritons !

.
Mais que racontent ses salles vastes ou exigües ?
Pas même un drapeau pour divulguer son but.

.
Aucune trace guerrière, d’obus ni de violence,
La paix aurait-elle tracé son existence ?

.
Si on frappe à la porte, on va nous ouvrir,
Avec une cervoise, on va nous accueillir,
Et en grand apparat, nous pourrons dormir.

.
A moins que de ce dédale si généreux,
Les soldats en aient fait leur terrain de jeux,
Une caserne imposante si loin des yeux…

.
A cours d’imagination nous redescendons,
A notre arrivée le mystère est complet :

.
Instruction prise dans la documentation,
Ce château ne livrera pas ses secrets…

.

Claudine Bertheloot, octobre 2015

requesens 11 requesens 5 requesens 6

requesens 3 requesens 13 requesens 16


Tags: , , , ,

0 Commentaire(s)



Soyez le premier à publier un commentaire.

Publiez un commentaire