LE CAVA

Un plaisir à toute heure

 

cava 1

 

Ce sont les bouteilles de la joie, celles qui mettent le point final aux plus belles fêtes ou qui servent d’apéritif avant les meilleurs repas. Une fois encore, la soif d’innovation des Catalans a fait naître un nouveau produit, le cava, un vin mousseux différent et de qualité qui a su séduire de nombreux adeptes. C’est dans la splendeur de la culture viticole catalane du milieu du XIX  siècle qu’il faut chercher la source de cet original vin mousseux catalan. À l’époque, plusieurs familles de Sant Sadurní d’Anoia , en association avec l’Institut agricole catalan Sant Isidre, se lancent dans une intense recherche qui va donner naissance au cava.

Les trois mille premières bouteilles sont obtenues en 1872 par Joan Raventós , des caves Codorniu. Aujourd’hui, 200 cava6millions de bouteilles s’exportent partout dans le monde, sortant du silence et de l’obscurité des caves ancestrales de Sant Sadurní d’Anoia, qui est maintenant devenu la capitale du cava.

Les cépages de raisin blanc utilisés pour fabriquer le cava sont le Macabeu, qui apporte douceur et parfum, le Xarel·lo, qui donne corps et structure et le Parellada, qui ajoute finesse, fraîcheur et arôme.

C’est bien sûr le cava qui arrose le début et la fin de la grande fête organisée par la confrérie du cava de ce bourg du Penedès, la première du genre à avoir été créée en Espagne et la deuxième au monde après celle de la Champagne.

Rien que dans le Penedès, ce petit coin de Catalogne, plus de quatre-vingts maisons fabriquent du cava. La plupart d’entre elles organisent des visites. Mais la production du cava s’est étendue à d’autres régions catalanes : l’Alt Penedès, le Bages, l’Anoia, l’Empordà, la Selva, Tarragone

aucun
TAGS:

0 Commentaire(s)



Soyez le premier à publier un commentaire.

Publiez un commentaire